Organisation > Secteurs professionnels > La CGSP-Secteur Activités Culturelles
La CGSP-Secteur Activités Culturelles
    Votre cadre de travail
    Les atouts du secteur Activités culturelles

    Votre cadre de travail

    Le secteur est axé autour :

    • des arts du spectacle (il s'agit du secteur public – BRF/ZDF Belgique, du secteur subventionné – les TV communautaires et du secteur privé – Canal+ , radios locales, foyers culturels, orchestres symphoniques, opéras …) ;
    • la RTBF et ses centres régionaux (il s'agit d'une entreprise publique autonome à caractère culturel dotée de la personnalité juridique et sous le pouvoir de tutelle de la Communauté française)

    Outre son siège à Bruxelles, la RTBF a développé des centres de production régionaux.

    Qui peut s'affilier au secteur CGSP-activités culturelles?

    Tous les travailleurs qui produisent ou diffusent de la culture. Le personnel technique, administratif, culturel et journalistique, les entreprises ayant la culture et/ou les médias dans leurs activités. Les artistes de spectacle constituent un groupe spécifique en terme de pratiques sociales et de statuts.

    La CGSP intervient dans les trois entreprises publiques où s'applique le statut syndical public (RTBF, VRT, BRF).
    Le secteur Activités Culturelles est représenté dans trois commissions paritaires nationales ainsi que dans les associations syndicales et internationales spécifiques du secteur.
    Vu les statuts précaires des artistes dans notre pays, la CGSP les défend sur le plan juridique.

    Top

    Les atouts du secteur Activités culturelles

    â informe par le biais de courriers spécifiques et par les assemblées régionales des membres. Vu la grande diversité des situations de travail et des lois sociales spécifiques au secteur, la diffusion d'une information individualisée revêt une importance capitale ;

    â Au niveau de la RTBF, la CGSP est représentative pour négocier et conclure des accords.

    Les revendications les plus importantes du secteur Activités Culturelles :

    â souhait d'un maintien et d'un renforcement du secteur public, notamment dans la production et la diffusion culturelle ;

    â soutien de la demande d'un accroissement des moyens financiers en veillant à une meilleure utilisation des deniers publics, afin de garantir un meilleur accès démocratique à une production culturelle et artistique diversifiée ;

    â tentative de faire reconnaître aux professions du théâtre, des arts audiovisuels et des arts plastiques le droit au travail et à une rémunération plus juste ;

    â au niveau de la RTBF, vise au développement culturel, à l'Education permanente, au divertissement, à une information rigoureuse et à la mise en valeur du patrimoine de la Communauté française ;

    â lutte pour l'obtention d'un statut du personnel qui garantit notamment la régularisation des agents contractuels et le maintien du système de pensions publiques.

    Top